Suis-je obligé(e) de choisir le constructeur indiqué sur la plaquette commerciale, lorsque le terrain n’est pas libre de constructeur ?